Vous vous séparez ou vous divorcez ?

Un couple marié sur trois (un sur deux en région parisienne) se trouve confronté à une procédure de divorce ou de séparation. Actuellement, avec la nouvelle procédure de divorce par consentement mutuel (loi N°216-1547 du 18 novembre 2016), il est tout à fait possible de divorcer très rapidement. Ces deux aspects pourraient rendre anodin une expérience qui demeure une véritable épreuve nécessitant parfois que l’on prenne un peu plus de temps pour aborder tous les aspects de la question de la séparation.
Amortir le choc de la séparation, comprendre ce qui vous arrive et pourquoi cela vous est arrivé, rétablir un dialogue avec votre conjoint(e) ou ex-conjoint(e), maîtriser les aspects juridiques, définir les besoins de chacun, construire un réel projet de vie, élaborer une nouvelle organisation pour les enfants, régler les questions financières et la séparation des biens… Tout cela ne peut être bâclé, et laisser les autres le faire à votre place risque d’être lourd de conséquence pour votre vie future. Le temps imparti à l’unique démarche judiciaire ne permet pas toujours l’expression de vos besoins, voire de votre douleur, de vos réels désirs et des particularité de votre situation.… et pourtant cela est important pour votre avenir et pour vous permettre d’aider vos enfants à grandir sereinement.
Pour toutes ces raisons il est judicieux d’avoir recours à une médiation familiale lorsque l’on se sépare.