Sommes-nous certains de vouloir nous séparer ?

il arrive que le médiateur familial, au terme du premier entretien d’information ou lors de la séance suivante, puisse avoir un doute sur la volonté réelle de rupture des conjoints. Dans ce cas il procédera à une clarification de décision pour éviter de les engager dans une démarche inutile. Si le désir de rupture est vérifié, il sera proposé au couple de s’engager pleinement dans la démarche de médiation familiale, dans le cas contraire les conjoints seront orientés vers d’autres professionnels.